Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 14:18
Jérôme ZONDER à la Maison Rouge

Hier, j'ai marché sous la pluie jusqu'au boulevard de la Bastille et je me suis arrêtée à l'expo "Fatum" de Jérôme Zonder à la Maison rouge, expo sur laquelle j'ai envie de m'attarder tout particulièrement.

Jérôme ZONDER à la Maison Rouge

On y pénètre en traversant une forêt d'arbres noirs et blancs, au sol des feuilles jonchent le sol, sur les murs des dessins encadrés sur lesquels on se penche et baisse les yeux (ils sont accrochés relativement bas, à hauteur d'enfant? en tout cas à la mienne).

On entre ensuite dans un chalet où on découvre un autoportrait du visage de l'artiste qui nous dit qu'il n'arrivera jamais à faire tout ce qu'il veut. Nous, nous prendrons le temps de découvrir ce qu'il a pris le temps de nous montrer. (Je suis toujours étonnée de voir tant de visiteurs me dépasser à chaque expo que je vais voir. Je dois être particulièrement lente à regarder, à comprendre, à ressentir. A moins que je n'ai tout simplement pas envie de me détacher...)

Je me promène. La forêt se transforme en papiers collés, elle s'éclaire tout en s'épaississant de matières.

Je suis particulièrement touchée par les dessins où des enfants sont mis en scène, se mettent en scène. J'entends à côté de moi des "oh" et des "ah", des pas qui s'approchent et s'éloignent.

De loin, chacune des images est terriblement choquante: les enfants dessinés sont monstrueux, ils torturent, tuent, frappent et s'en amusent. Il faut s'approcher, mettre le nez sur le dessin.


JEU D’ENFANTS 3 :

Jérôme ZONDER à la Maison Rouge

APPROCHE-TOI ET REGARDE:

au delà de la scène, je regarde en bas, à gauche, par terre.

Je vois la bouteille de ketchup. Elle contient le rouge que j'ai ajouté de moi-même. Serait-ce un sang de cinéma?


JEU D’ENFANTS 1:

Jérôme ZONDER à la Maison Rouge

APPROCHE-TOI ET REGARDE:

Je vois le sourire de Belle.

Je regarde le sol. Ce n'est pas le sol d'une chambre d'enfant, c'est le sol de la forêt.

Je m'étonne de la taille des pieds, des vêtements, des coiffures.

Je vois le pauvre bougre que j'ai cru attaché à la petite chaise. Il n'est pas attaché, la pelote de ficelle n'a pas servi, il consent. Il me semble qu'il joue lui-aussi, complice de cette partie où on joue à torturer.


PIERRE-FRANCOIS ET LE CHAT QUI-RIT:

Jérôme ZONDER à la Maison Rouge

APPROCHE-TOI ET REGARDE:

Je ne vois pas le visage de l'enfant. Le chat n'en est pas un et sa compagnie me semble illusoire. L'innocence est provisoire.


Je me suis arrêtée tout particulièrement sur ce qui m'a le plus touchée à un instant donné, ce jour là, à cette heure-ci, sur ce que j'ai eu envie de comprendre ce jour-là à cette heure-ci: une certaine vision du monde à hauteur d'enfants qui ne le sont plus.

Je vous invite à découvrir cette expo et cet artiste:

  • les autres dessins que je n'ai pas évoqués,
  • l'ambiance,
  • la traversée à tatons dans le noir d'un tunnel qui mène vers des espaces blancs,
  • les dessins au doigt,
  • les dessins à bouclettes,
  • les masques de papier,
  • etc.

Rien de ce que je pourrais en dire ou en écrire, et qui ne peut être que partiel et partial, ne remplacera votre propre vision.

Partager cet article

Repost 0
Published by X.TiN Peinture - dans 2015 Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Marianne 22/02/2015 20:43

Merci, je vais y aller....

  • X.TiN Peinture
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...

Recherches Sur Ce Blog

PLAN DU BLOG

Depuis la nouvelle mouture d'over-blog, je classe mes archives qui ont disparu et vous retrouverez désormais des tags 2007 à 2013 en lieu et place des archives.

LES TAGS ci-dessous:

ERRER: regroupe des textes au gré de mes promenades. RACONTER: des textes souvent illustrés de peintures ou de dessins.

Tags