Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 11:32

Venise est un souvenir by x.tin

Ces impressions de Venise sont tatouées à vie dans ma tête:


Venise by X.tin Les reflets te mèneront à des réflexions qui te mèneront ailleurs, sans que tu saches vraiment où. Tu reconnaitras l'odeur de la vase à l'approche des petits canaux, l'odeur du soleil le long du Grand Canal, le chant du gondolier qui prévient ainsi de son arrivée, la turbulence des marchés aux mille tomates, les cris des livreurs qui tirent leurs charrettes à bras criant derrière toi des "attenzione! attenzione!" en guise de klaxons.
Les ombres et les lumières attaqueront tes yeux, n'oublie pas tes lunettes de soleil, ce serait dangereux pour ta vue.
 


giacomo wLes ombres du Carnaval, les histoires de fantômes, les légendes nocturnes te rattraperont. Tu chercheras un peu  Casanova, mais tu ne le verras pas, il se cache derrière les colonnes, sous les pierres, dans la prison froide à laquelle on accède par le Pont des soupirs: tes soupirs.

Tu verras de nombreux masques et tu apprendras que la "bauta" n'est pas un déguisement de carnaval mais ce costume composé d'un tricorne, d'un masque blanc et d'un manteau, qui dissimulait les femmes qui se rendaient au théatre et les hommes qui se rendaient anonymement dans des lieux où leurs épouses ne les accompagneraient pas.


Venise, campo Giacomo by X.tin Ici les semelles du temps sont décollées, alors tu avances lentement, la paume des pieds usée et engluée dans la vase. Le temps glisse sur les dalles inégales, et tu le suis, tu vas à son rythme.
Promène-toi dans les six quartiers de Venise, tente de suivre la numérotation des maisons, fais un jeu de tes promenades, erre entre le Canneragio et le Castello où tu trouveras peu de touristes, où tu pourras te poser sur la marche d'un puits avec la sensation que Venise a été faite pour que tu l'observes.


Venise, promenade sur le Zattere à Venise, by x.tin D'étranges corps verticaux sortent des eaux comme des bras tendus, sorte de sucres d'orge auxquels s'amarrent les gondoles. Tes moyens ne te permettront peut-être pas de glisser en gondole, peu importe, tu vogueras en vaporetto et tu finiras pas anticiper ses mouvements au son du moteur assourdissant. A chaque escale, tu te cogneras quand il s'amarre aux pontons. Ne va pas à l'avant, glisse-toi rapidement à l'arrière, assieds-toi sur la caisse ou sur l'unique siège qui tourne le dos aux passagers et regarde les palais défiler sous tes yeux. Va à  reculons, ne ménage pas tes sens et tu auras la sensation de quitter Venise, ce quiproquo sera si doux...
Prends le vaporetto 42, fais le tour de Venise, accoste sur les îles au hasard de tes envies puis retourne au vaporetto n°1, colle ton corps aux autres corps, agglutine-toi aux vénitiens et aux touristes, ce ne sera pas indécent, ça te permettra juste de ne pas tomber.


Venise by X.Tin Les directions n'ont pas de sens. Tu veux aller à droite pour longer un canal? Alors tourne à gauche et perds-toi dans les ruelles sombres où on ne peut pas passer à deux, tu longeras les murs, tu lèveras la tête pour vérifier si le ciel est toujours là. Il est bien là, tu l'aperçois derrière le linge qui sèche. Tu reconnaîtras les habitants à leur linge: certaines fenêtres sont bordées de couleurs, maisons d'enfants et de familles actives, d'autres étalent des vêtements noirs, maison de vieillards. D'ailleurs, Venise n'est pas tendre avec ses vieux que tu croiseras souvent, traînant leur petit chariot à commissions. Ils montent et descendent les marches, traversent les ponts, et s'éloignent lentement de ta vue. Au bout de quelques heures, tu reconnaîtras derrière toi le son de leur pas trainant. Pourtant, ils arriveront à destination avant toi.


Venise by X.Tin Partout, la brique est usée, mangée par le clapotis des eaux qui semblent calmes, mais ne t'y fie pas. Il arrive que la marée monte brusquement et tu seras surpris par la fraicheur des vagues sur tes pieds fatigués.
Hier tu étais passé ici, aujourd'hui c'est impossible, tu devras changer tes itinéraires, tu devras les abandonner, ta seule chance de te laisser haper par Venise, c'est de ne pas avoir d'itinéraire, alors range ta carte, perds-toi pour ne pas perdre l'essentiel, erre.
N'ai pas peur de prende la "calle della morte", j'en suis revenue.


Venise, Vaporettina au rialto

Tu iras voir la place San Marco, la basilique, le pont du Rialto, et puis tu t'échapperas comme tu peux de ce dédale touristique, mangé par les baraques de vendeurs de souvenirs. Tu choisiras des souvenirs qui ne s'achètent pas, tu dévoileras Venise doucement, tu caresseras ses masques, mais jamais tu ne les lui oteras. Passe derrière les rideaux, parle avec les chats libres protégés par la loi de Venise, ne perce pas le mystère, habite-le.


Venise, retour de Vaporettina

Je viens de rentrer.
J'ai reniflé chacun des vêtements portés durant mon séjour et c'est à contre coeur que je l'ai ai mis dans la machine à laver qui anéantira l'odeur de Venise que j'avais transportée jusque chez moi. Il faut dire que je suis tombée en voulant m'approcher d'un endroit sublime. J'ai descendu quelques marches, j'ai glissé et ma chute s'est arrêtée au bord de l'eau. Mon pied gauche a effleuré l'eau verte, ma main droite a caressé la mousse, la pierre a déchiré ma paume et la vase a recouvert mes vêtements. Je me suis fait un peu mal et j'ai fini ma promenade salie par les eaux boueuses et odorantes. J'aurais pu disparaître sans témoins, perdue au bout de ce calle bien nommé "calle degli assassini". Je ne suis pas tombée dans le canal, j'avais donc raté le remake de la chute de Katharine Hepburn dans "Vacances à Venise"....

Partager cet article

Repost 0
Published by X.Tin - dans Errer 2010 Photos
commenter cet article

commentaires

  • X.TiN Peinture
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...

Recherches Sur Ce Blog

PLAN DU BLOG

Depuis la nouvelle mouture d'over-blog, je classe mes archives qui ont disparu et vous retrouverez désormais des tags 2007 à 2013 en lieu et place des archives.

LES TAGS ci-dessous:

ERRER: regroupe des textes au gré de mes promenades. RACONTER: des textes souvent illustrés de peintures ou de dessins.

Tags