Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:54
Ce monstre là est double, voire triple. Il est une sorte de narcisse schizophrène attaché à son reflet. Il n'appartient pas au monde mais à son monde.



Il ne connaît de face à face qu'avec lui-même. Les autres n'existent pas. Il est sa propre nourriture, s'épuise à s'auto-explorer jusqu'à disparition, comme englouti ou dégluti par lui-même.



Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:39
Le monstre est de manière générale un individu qui par certaines de ses caractéristiques propres se démarque de  ses congénères. Ces caractéristiques peuvent être physiques, morales ou intellectuelles ; toutefois la monstruosité proprement dite n'est pas forcément négative, elle peut être un gain par rapport à une norme commune.

Le monstre pariétal que j'affectionne en ce moment est un craniopage fusionné dans la région pariétale c'est-à-dire au-dessus du crâne. Le craniopage métabolique correspond à un excès de fabrication de tissu osseux au niveau de l'os frontal vers l'intérieur.

C'est aussi un prétexte pour moi. Il symbolise la pensée secrète, le visage caché, le masque, la psychée invisible que j'aime à observer...

Ces toiles sont composées avec un effet miroir. Elles peuvent être retournées. Elles n'ont pas de sens.





Repost 0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 15:13
Samedi 16 mai 2009
de 14h00 à 20h00

à l'occasion des Ateliers Portes Ouvertes de Belleville,
je serai présente à la Boutique

BLACK LOTUS
93 rue des Couronnes, Paris 20
M° Couronnes - Jourdain
 
et vous propose de visiter mes captures lors de votre promenade.



EXPO JUSQU'AU 30 MAI
N'hésitez pas à me contacter!
Repost 0
Published by X.Tin - dans 2009 EXPOS
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 14:47

 

 

Dévoilés, les mots d'Alisarine Crimson, dits lors du vernissage du 6 mai 2009 au Black Lotus:

 

 

 

 


"Epinglés"


Epinglé
Epinglée
Fixant ce minuscule cadre de verre
Divagation
Divaguer
Passager
Passagère
Enchaîne
Enchaînée
Epinglé, Enchaînée
Toutes deux
Tous deux
Aériens
Aérienne
Rois et reines
Songeant à
L’envol
Envolés

Epinglé
Oui
Mais
Epinglée
Au mur

Murmure








Lou
Looks like
Reed
Porte un long boa
Et s’offre
Caressant
Lascif comme un chat
Lou
Un homme
Une femme
Ou est-ce
Les deux à la fois ?
C’est lui
En elle
L’aile
En Lui
La divinité indienne
Sculpture contemporaine
Ode à la nature pérenne

Lou est
Son
Body gard

Son Body gard
L’homme résille
Qui se farde
Lou est son
Body gard


« LA FAILLE »


Un accessoire
Une ceinture
Procurée
En boutique
Soir de dérive
Narcotique
Un accessoire
Une ceinture
Procurée
En boutique
Andrea Adorer
Rarement la quitter
un objet so charmant
So chic
Une ceinture
Cadenassée
Voilette moirée
Sur son corps
Encerclée
Son corps
Encerclée

Andrea
Aime
Une ceinture de chasteté
Oui Andrea aime en douce
Une ceinture de chasteté

 

Repost 0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 10:55

Définitions de "capture", au choix:

- Action de s'emparer sous la contrainte et avec des moyens généralement violents.
- Personne, animal, objet pris, conquis.
- Phénomène naturel selon lequel une rivière change de cours et se jette dans une autre rivière comme si elle était prise par elle.
- Gagner, séduire avec force ou par surprise un homme, une femme; personne gagnée du point de vue sentimental, ou acquise à des idées.
- Saisir quelque chose avec vivacité par l'intelligence, par le sens esthétique, de manière à l'introduire dans une œuvre; ce qui est ainsi saisi.


Contrat n°06.05.2009 BL:
Je choisis de ferrer la contrainte à coups de filets, de rapines dans des chambres tapissées et calmes. Je choisis de confisquer la créature, de la soustraire au mouvement, de la changer de cours. Je choisis que ces captures soient des « prises de corps » plus que des trophées ou des butins, plus que des proies acquises, qu’elles soient conquises plus que soumises et que ce phénomène soit naturel.



Alisarine Crimson lira quelques textes écrits à l'occasion de mes "captures". Je vous invite à découvrir ses mots lors du vernissage.


 

Repost 0
Published by X.Tin - dans 2009 EXPOS
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 10:35

La première fois que j'ai découvert, il y a (très) longtemps, Terence Stamp, c'était dans le rôle d'un homme passionné par les papillons et qui enlève une jeune femme. Il la traite alors comme un élément de sa collection de papillons merveilleux.



"L'obsédé", titre original : "The collector"
Un film américain de 1965, de William Wyler, avec Terence Stamp

Il y a aussi "Théorème", "Priscilla folle du désert, "Histoires extraordinaires"...

 

Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 20:23
N'étant pas peintre, la peinture est une sorte de détente, et uniquement une détente. J'apprends et n'exprime rien d'autre que la difficulté, exemples:

Véra Berkson - musique et performance



Rylee - modèle photos



Repost 0
Published by X.Tin - dans Peintures
commenter cet article
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 11:59
Expo à la Manekine

L'exposition est organisée par l'association "Une nuit cent lunes" et se tiendra dans le hall d'accueil du centre culturel de Pont Sainte Maxence, dit "la Manekine".
Concerts durant toute la nuit!

L'espace d'exposition sera partagée entre Viola Mori et ses "pourissons" et les collages-peintures de X.TiN, le tout sur le thème de la poupée.

Expo à la Manekine
Repost 0
Published by X.TiN Peinture - dans EXPOS 2009
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:27


La balançoire ne pourra se balancer qu'à condition qu'elle s'en balance. Adieu racines!



Des racines et des maisons, je m'en balance.
De ce qui nourrit et de ce qui tue, je m'en balance.
Des froufrous et des bijoux, je m'en balance.
Des maquillages et des miroirs, je m'en balance.
Des fleurs et des compliments, je m'en balance.
De la bêtise et de l'intelligence, je m'en balance.
De l'amour, avec son grand A et ses petits M, je m'en balance.
Je m'en balance, accrochée au vent de mes tempêtes, aux bises douces et chaudes de vos messages, aux ouragans de vos présences, aux souffles de mes disparus.
Je m'en balance, avec toi, avec elle, avec lui.
Je m'en balance et t'invite sur ma balançoire, à jouer les filles de l'air, les filles de rien.
Je m'en balance et ments effrontément pour continuer, incessamment, à m'en balancer, jusqu'à ce que la chaîne casse.

Repost 0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 11:59


Un premier garçon collé, à son guéridon.
Quand on a une tête, si on se fie au proverbe, il serait donc inutile d'avoir des jambes?


Il manque à chacun quelque(s) chose(s). Ce qui manque n'a pas été nécessairement retiré, mais il n'empêche qu'on peut se sentir amputé de ce qu'on n'a pourtant jamais eu.

L'absence et le manque pèsent lourd dans nos choix de vie. Rien ne se comble, rien ne se remplace, on ne rattrape pas le temps perdu, on ne fait pas repousser les membres, les places vides le restent à jamais malgré les fioritures sucrées dont on peut les maquiller.

On ne comble rien, on persiste à apprendre, à jouer, à rire, à souffrir, mais sans...ou parfois grâce à...

Et pourtant, on continue à donner, infiniment, ce qu'on n'a pas ou ce qu'on n'a plus, parce que, au fond du fond de nous, c'est toujours là et que c'est le seul moyen de ne pas le perdre définitivement.

Repost 0

  • X.TiN Peinture
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...
  • Un parcours d'autodidacte, en dents de scie...

Recherches Sur Ce Blog

PLAN DU BLOG

Depuis la nouvelle mouture d'over-blog, je classe mes archives qui ont disparu et vous retrouverez désormais des tags 2007 à 2013 en lieu et place des archives.

LES TAGS ci-dessous:

ERRER: regroupe des textes au gré de mes promenades. RACONTER: des textes souvent illustrés de peintures ou de dessins.

Tags